L’académie de jazz de France depuis 1955

CUGNY Laurent (1988)

Lauréat en 1988

Laurent CUGNY (1989)
©Christian Rose

Arrangeur, pianiste et chef d’orchestre français (La Garenne-Colombes, 14-4-1955).

A dix-huit ans, il forme un groupe amateur. Après son bac, il s’inscrit en Sciences Economiques, tout en continuant de pratiquer le piano. En 1975, il joue avec Hervé Bourde. Quatre ans plus tard, il prend la direction d’un sextette déjà constitué : c’est le début de l’orchestre Lumière, qui deviendra big band. Parallèlement, il suit des études de cinéma, réalise deux courts-métrages et collabore à la revue Cinématoraphe. Au concours de jazz de La Défense, il obtient un prix de piano, l’année suivante, son orchestre y reçoit le premier prix. Après un premier disque (1981) et « Eaux fortes » (1984), il écrit livre sur Gil Evans, un de ses modèles, le rejoint à New York et lui demande intégrer son orchestre. Après une tournée européenne, ils enregistrent la matière à deux disques (1987, 1989). Outre trois autres albums avec Lumière, il publie en 1993 un deuxième livre, consacré à la période « électrique » de Miles Davis.
Juste équilibre entre masses acoustiques (cuivres et anches s’imbriquent subtilement) et électriques (liberté laissée au guitariste, au bassiste, tous deux électrifies ; présence, discrète mais prégnante, des claviers électriques et synthétiseurs), sophistications harmoniques, architectures à la fois complexes et limpides : l’orchestre est l’instrument préféré de ce pianiste, qui fait fructifier (il est le seul à le faire sans céder à la re-création) l’héritage GilEvansien.

F. G.

Lady, Like Yours, Orgone (1990), One More Useless Experience (1992).